<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=974333225999825&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Pourquoi PayFit a fait de l’épanouissement de ses employés une priorité ?

author avatar

Amandine Braillard

9 octobre 2019

payfit-illustration_article

Avec en moyenne 100 000 heures de notre vie passée au bureau, notre lieu de travail est un espace ayant une place toute particulière dans nos vies. Jusque là, rien de nouveau. Et pourtant, nous ne l’appréhendons pas tous de la même façon.

Pour certains, c’est presque une deuxième maison et pour d’autres, un simple lieu de passage. Nous avons chacun une définition bien précise de ce que représente le travail, tout comme nous avons une définition toute personnelle de l’épanouissement. Quand on parle d’épanouissement, on parle d'autonomisation, d'amélioration de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, de facilité de processus, de réduction des tâches à faible valeur ajoutée, d'amélioration de l'estime de soi, de recherche de sens dans son travail, de communication plus transparente et ouverte, etc. Finalement, ce sont toutes ces choses qui participent à la création d’un sentiment de satisfaction chez chacun d’entre nous.

 

Véritable critère de choix des salariés lorsqu’ils cherchent à rejoindre une entreprise, le bien-être n’est désormais plus décorrélé de notre activité professionnelle. Et l’évolution des attentes de chacun va dans ce sens. Bien au-delà du simple phénomène de mode, l’idée d’épanouissement des salariés est au coeur des préoccupations des départements RH, ce qui pousse les entreprises à repenser leur organisation et leur modèle d’évolution. Pas toujours évident à aborder, la problématique de l’épanouissement des salariés reste complexe voire même un véritable casse-tête pour certaines entreprises.

  1. L’épanouissement comme clé de voûte de l’entreprise.

    L’idée d’épanouissement repose avant tout sur une vision du modèle de croissance d’une entreprise. Pendant longtemps relégué au second plan au profit d’une logique business, l’idée de bien-être au travail connaît un succès conséquent depuis quelques années. Et pour cause : dans ce contexte de guerre des talents, les entreprises tentent de repenser leur mode de fonctionnement afin de se différencier et fidéliser leurs collaborateurs. Finalement, l’entreprise se recentre sur ce qui la caractérise, ce qui la constitue : l’humain. On part de l’humain pour faire du business. Chez PayFit, l’idée d’entreprise ne se résume pas à un produit et à quelques chiffres mais plutôt à un ensemble de personnes participant à la construction d’un projet commun. C’est cette idée qu’il faut insuffler à ses collaborateurs et ce, tout au long de leur aventure. Et cela ne passe pas seulement par un beau speech théorique. Il faut de l’action.

     

    Pour que ce changement de paradigme soit effectif et non pas uniquement anecdotique, il faut surtout l’incarner. Et cela commence par la direction. Chez PayFit, l’idée d’épanouissement puise sa force dans l’implication de toutes les fonctions de top management. Depuis le début de l’aventure, les notions d’accomplissement et de bien-être sont inscrites dans le marbre par nos fondateurs comme fondamentaux ultimes de notre développement. En effet, l’idée selon laquelle chacun doit se sentir bien accompagne toutes nos actions. Cette volonté de faire de l’espace de travail un endroit où chacun se sente bien, est avant tout le fruit d’une réflexion des fondateurs qui souhaitent dépasser une vision usée du travail.

     
    “Nos décisions et nos actes sont dictés par une chose élémentaire qui fait partie de nos valeurs : la bienveillance.”  
    Firmin Zocchetto, CEO @PayFit_PAY0859

    En facilitant le quotidien de chacun des collaborateurs, on peut désormais permettre à chacun d'exceller à un poste, d’être créatif et de faire ses preuves plus facilement que dans un climat délétère. C’est pour cela qu’un des 3 piliers sur lesquels se fonde notre vision de la croissance de PayFit concerne l’épanouissement professionnel des PayFiters. C’est un élément clé pour la pérennité de notre culture.

     

    Une vie professionnelle, c’est avant tout une aventure au cours de laquelle chacun fait son cheminement personnel. Et cet épanouissement n’a pas réellement de genre à défaut de quoi, celui-ci serait imparfait. L’entreprise se doit de donner les moyens à chacun de se sentir bien dans son quotidien tant personnel que professionnel, tout en gardant une frontière claire entre les deux. Ces deux notions ne doivent pas empiéter l’une sur l’autre tout en restant dépendante l’une de l’autre.

     

    “On ne parle pas “d’épanouissement professionnel”, c’est bien plus large que ça. Chez PayFit on ne le définit pas. L’épanouissement doit être complet pour être réellement effectif.”

    Firmin Zocchetto, CEO @PayFit

     

     

    Bien plus qu’une simple tendance, le bonheur en entreprise ne réside pas uniquement dans l’organisation de quelques afterwork et l’achat de plusieurs baby-foot. Il doit transcender les simples besoins matériels pour s’inscrire de façon durable dans la vision globale de l’entreprise.PAYFIT-29-1

  2. Créer un environnement de travail positif et propice à l’échange.

    Chez PayFit, nous avons bien conscience qu’une seule définition du bonheur n’est pas envisageable. Il est pluriel et tient du ressenti de chaque individu sous peine d’être totalement subjectif. Ayant conscience de cela, nous avons pris le temps de nous poser pour définir quels étaient nos objectifs en terme d’expérience collaborateurs et déterminer de quelles manières nous souhaitions les traduire.

     

    “Puisque l’on souhaite révolutionner les RH, autant être le meilleur exemple possible.”

    Firmin Zocchetto, CEO @PayFit

     

    Échanges et retours :

    Pour nous, la collecte de retours employés passe par plusieurs éléments. Nous utilisons par exemple la plateforme Culture Amp pour connaître les points faibles et point forts de leur expérience PayFit. La plateforme nous permet d’avoir des retours anonymisés des collaborateurs. Les entretiens trimestriels avec les managers sont également un bon moyen pour faire le point plus en profondeur sur l’expérience de chacun, ses objectifs de carrière, ses ressentis, etc. Tous ces échanges permettent par la suite d’identifier les différents axes d’amélioration au niveau de l’entreprise au global, de chaque équipe et de chaque employé.

     

    Il est essentiel pour nous que chacun puisse se sentir libre de parler. Il faut faire en sorte que les employés aient réellement le sentiment de pouvoir s'exprimer en toute transparence, sans formatage. C’est pour cela que nous mettons un point d’honneur à créer de réels dialogues, notamment entre employés et n+1. Entre les 1to1 hebdomadaire, les entretiens trimestriels de performance, les déjeuners carrière, nous démocratisons vraiment l’échange afin qu’il soit régulier et qu’il devienne la norme.

     

    De la même façon, nous donnons à chacun toutes les informations nécessaires à la bonne réalisation de leur travail. Et cela commence dès l’onboarding de nos nouveaux collaborateurs. Petits-déjeuners d’accueil, présentation ludique des équipes, cours de cuisine favorisant le travail cross-team, tous ces éléments leur permettent de s’approprier l’état d’esprit, l’image et les valeurs de l’entreprise. Le partage des valeurs dès le premier entretien est fondamental pour s’assurer que chacun rejoint l’aventure pour les bonnes raisons : vivre une aventure d’équipe. En offrant une visibilité globale sur les chiffres de l’entreprise et les décisions stratégiques, les employés gagnent en visibilité sur le travail accompli et se sentent d’autant plus impliqués.

     

    Autonomie et transparence :

    Enfin, autre facteur clé de l’épanouissement chez PayFit, l’autonomie accordée aux collaborateurs. Cela passe à la fois par l’autonomie dans le choix des modes de travail et une liberté dans la communication. Offrir à chacun la possibilité de trouver sa méthode de travail est le meilleur moyen de construire un équilibre et une confiance mutuelle. La façon dont sont gérés les projets a aussi un impact significatif. À titre d’exemple, nous rappelons à chacun en interne qu’il est essentiel qu’il/elle propose des sujets qui leur tiennent à coeur, nous encourageons et soutenons les PayFiters dans tous leurs side projects. Aussi, la construction et mise en place de process est assez libre et chacun peut créer ses propres processus dans la mesure où ces derniers permettent un travail plus qualitatif et souple. C’est en laissant au placard les codes hiérarchiques que l’on peut libérer les employés de ce sentiment d’étouffement, de méfiance, ou de crainte. Tous ces éléments participent finalement à la création d’une réelle transparence offrant à chacun un terrain de jeu où les employés sont acteurs de leur aventure et non pas simples spectateurs.

    _PAY0716-1

  3. Permettre à nos collaborateurs de grandir

    L’autonomie, c’est également offrir aux collaborateurs la possibilité d’évoluer. Programme de formations, workshop, career path, toutes ces mesures traduisent véritablement la volonté d’une entreprise de faire avancer ses employés. Pour nous, tous ces éléments vont venir responsabiliser les salariés, favoriser la prise d’initiatives et donc permettre à chacun de se dépasser.

     

    → Parcours de carrière :

    il est essentiel d’écouter les aspirations de chacun et de rappeler à ses collaborateurs qu’ils peuvent s’exprimer. Nous avons tous conscience que plus personne ne souhaite être au même poste pendant 10 ans. Les employés souhaitent généralement développer de nouvelles compétences, s’aventurer dans des terres inconnues, voire même changer de domaine d’expertise. Nous sommes ou serons tous amenés à expérimenter cela dans notre carrière, aussi il est important d’accompagner chaque collaborateur lorsqu’il exprime ce souhait et de mettre à sa disposition ce dont il a besoin pour lui permettre d’avancer dans sa réflexion puis dans sa carrière. C’est ce que nous faisons par la mise en place de parcours de carrière permettant à chacun de s’interroger concernant ses aspirations futures. Nous avons conscience que tous nos employés ne resteront pas à vie chez PayFit, mais cela fait partie de notre ADN que de leur offrir une expérience inspirante.

     

    “Nous avons tous été en quelque sorte, à la place de ceux qui nous entoure. Il est essentiel de les écouter et de leur permettre d’avancer comme on aurait souhaité qu’ils le fassent pour nous.”

    Caroline Leroy, VP People @PayFit

     

     

    Nous avons rendu possible plusieurs évolutions en interne : de sales à customer care, d’acquisition specialist à growth engineer ou encore de manager à contributeur individuel, chacun de nos employés ayant exprimé un désir de changement a été accompagné. La transition finale est toujours précédée par divers entretiens, des périodes d’observations, d’immersion et de formation afin d’assurer à l’employé une évolution appropriée.

     

    → Formations et workshop :

    offrir à chacun des possibilités d’apprendre une nouvelle langue, une discipline, fait désormais partie de nos priorités dans la mesure où cela favorise une montée en compétence de chacun des PayFiters. Par exemple, en proposant des cours d’anglais ou de français aux employés qui le souhaitent, cela va leur permettre de gagner en confiance et donc de s’accomplir à travers leur travail. Pour pouvoir avoir les meilleurs résultats possibles, il faut s’entourer des meilleurs, entretenir et développer leurs hard skills. Mais pas que ! Il faut aussi permettre à tous de travailler avec les meilleurs outils du marché.

    “Nous pensons qu'il faut donner à chacun les mêmes chances de s'épanouir dans son travail quotidien.”

    Firmin Zocchetto, CEO @PayFit

  4. Garantir une rémunération juste et évolutive et simplifier la vie de nos collaborateurs.

Si notre mission est de simplifier les RH, cela vaut également pour nous en interne. Organiser le télétravail, donner aux employés la possibilité de télé-consulter ou encore proposer un congé maternité de 20 semaines et un congé paternité de 4 semaines, etc. toutes ces mesures se veulent être le reflet à la fois de notre produit, de nos valeurs et de nos croyances. Permettre à chacun de naviguer simplement entre sa vie professionnelle et sa vie privée sera le meilleur moyen pour que vos employés ne se sentent pas pris au milieu de ces deux sphères en même temps. Pour qu’ils puissent être motivés et concentrés, quoi de plus simple que de décharger les employés de toutes les sources de frustration du quotidien pour les aider à mieux concilier travail et vie de famille.

 

Et parce que nous avons conscience que la notion de bonheur en entreprise n’est pas totalement décorrélée du salaire, il ne faut surtout pas négliger ce dernier. Il n’est finalement qu’une représentation de notre valeur en tant qu’employé. C’est un des moyens tangibles de signifier une progression, une évolution au-delà des compliments et encouragements. Établir une grille d’évolution de la rémunération de chacun corrélée à des objectifs atteignables et stimulants ne rendra le travail que plus motivant.

 

Aucune recette magique en ce qui concerne l’épanouissement de vos salariés donc, mais bien plusieurs pistes de réflexions autour desquelles on peut se concentrer. S’il est essentiel de mettre en place diverses actions, il faut garder cet esprit d’initiative, cette capacité d’écoute de nos employés et surtout toujours se remettre en question. Rien n’est acquis. C’est avec une remise en question constante que nous pourrons maintenir l’envie de chacun de venir travailler.