<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=974333225999825&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Coupe du monde de foot 2018 : comment s’organiser au bureau ?

margaux avatar

Anaïs Martin

25 juin 2018

custom-Custom_Size___7776002496_zinedine-zidane-et-roberto-carlos-n-6-bresilien-en-finale-du-mondial-1998

Entre effervescence, joie, excitation, la coupe du monde est sur toutes les lèvres. Mais les salariés pourront-ils suivre les matchs tout en respectant leurs obligations professionnelles ?

 

 

Tous les quatre ans se tient l'événement tant attendu par tous les aficionados de football : la Coupe du monde de la FIFA. Jeudi 14 juin prochain marquera le début de ce championnat 2018 qui se tiendra en Russie. Jusqu’au 15 juillet, les journées de match vont donc s’enchaîner. Que vous soyez simple amateur, curieux ou véritable mordu de foot, vous serez forcément pris dans la boucle. Les matchs, disputés en semaine comme le week-end, de 12h à 20h, vont être suivis par des millions de téléspectateurs via toutes les plateformes : télévision, ordinateur, téléphones portables, tablettes. Et l’espace professionnel ne sera pas épargné par la folie footballistique...

 

Tout le monde sera au rendez-vous pour soutenir son équipe. Cette année, ce sont la Russie et l’Arabie Saoudite qui ouvrent le bal avec un premier match disputé en plein milieu de l’après-midi. 90 minutes x 64 matchs l’équivalent de 4 jours de matchs soit 96h de visionnage, sans compter le temps additionnel et les prolongations… Alors comment faire pour regarder et suivre la compétition ? Prendre des congés ? Faire des pauses dans son travail ? Ou tout simplement devoir accepter de rater certaines rencontres ? Comment rester productif et respecter les règles tout en ne manquant rien des matchs à venir ? 

 

 

Droits et interdictions 💼

 

La tenue du championnat a un impact indéniable sur l’organisation des entreprises. Il est dans l’intérêt de l’entreprise de favoriser l’accompagnement des employés durant cette période. Si la réponse à la question “peut-on regarder un match de foot durant ses horaires de travail” n’est pas inscrite dans le droit du travail, elle peut en revanche se trouver auprès de son responsable RH, dans le règlement intérieur de l’entreprise ou même dans la charte des droits numériques. En théorie, le simple fait de s’adonner à des activités personnelles durant le temps de travail n’est pas autorisé dans la mesure où ces tâches remettent en cause la productivité et l'efficacité des employés au travail. Aussi, si un employé regarde un match pendant son temps de travail, il peut être sanctionné. Plusieurs sanctions peuvent être envisagées : avertissement, mise à pied, ou même licenciement. Rien n’est véritablement inscrit dans le marbre. En effet aucun texte de loi ne spécifie l’interdiction de regarder des programmes sportifs au travail. Les entreprises peuvent spécifier dans leur règlement intérieur ou dans une charte les éléments encadrant l’utilisation d’appareils professionnels, ce que les employés peuvent chercher sur internet, etc.

 

Toutefois, dès le moment où une sanction disciplinaire est prononcée, sa justesse et proportionnalité sont automatiquement vérifiées par le Conseil des Prud’hommes. Mais la pratique et la théorie sont deux choses différentes. Sachant que les périodes de championnats mondiaux peuvent être sources de ralentissement de la productivité, autant limiter la casse et être pragmatique dans ce genre de situation.

 

Différentes approches existent en fonction de la structure hiérarchique, du nombre d’employés, et de l’intérêt porté par chacun pour la coupe du monde. Dans le cas où un aménagement est possible, il faut établir toute une logistique interne permettant aux employés de suivre de façon effective leur match sans pour autant perturber l’activité et la productivité. Tout repose sur un accord employés-employeurs. Les employeurs peuvent alors autoriser leurs employés à s’accorder certains temps dans la journée afin de faire le point concernant les scores, l’avancée du match ou les plus belles actions. Certaines initiatives peuvent être prises comme l’installation en salle de pause d’un écran afin de réunir tous vos employés. Durant le temps de pause, rien n’empêche les employés de regarder puisqu’ils peuvent disposer de ce temps afin de vaquer à leurs occupations personnelles.

 

En ce qui concerne l’utilisation des outils professionnels à des fins personnelles, la frontière entre l’interdit et le possible est floue. En règle générale le bon sens est de rigueur et une privation totale de l’utilisation des outils à disposition des employés afin de consulter leurs mails ou envoyer un message représenterait une atteinte aux libertés des individus selon la CNIL.

 

 

La méthode PayFit 🚀

 

Chez PayFit, nous laissons aux employés le choix de regarder les matchs de l’équipe qu’ils supportent. Un espace dédié a été mis en place afin de conserver des conditions de travail propice à la productivité.

 

En attendant le début des hostilités, tous sont libres de parier sur leur équipe favorite et débattre de la composition des équipes ! Allez les bleus 🇫🇷

 

Pourquoi les joueurs de foot sont-ils autant payés ?