<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=974333225999825&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment valoriser l'ensemble de ses collaborateurs ?

author avatar

Emmanuelle Marion

21 octobre 2019

custom-Custom_Size___bloom-blooming-blossom-433468-1

La valorisation des collaborateurs, qu'elle soit verbale ou non verbale, a une influence positive sur la productivité, la loyauté des collaborateurs, le taux d’absentéisme et l'atmosphère de travail ; cela n'est un secret pour personne. En effet, elle permet d'accroître le bien-être des collaborateurs sur le lieu de travail.

 

Malheureusement, les managers ne sont pas toujours doués pour estimer le niveau de satisfaction de leurs collaborateurs. Mais il y a un élément que la plupart reconnaissent : la valorisation des collaborateurs ne passe plus seulement par le salaire.

 

Il est prouvé que les avantages sociaux proposés par les entreprises à leurs salariés, comme les abonnements de sport ou les fêtes d'entreprise, sont appréciés et accroissent la motivation des collaborateurs. Mais quand on parle de ces avantages divers et variés, il y a souvent un élément que l'on met de côté : l'humain.

 

Si vous souhaitez aller au-delà du simple abonnement à la salle de sport ou de la mise à disposition d’un panier de fruits, les conseils suivants peuvent vous aider à renforcer la reconnaissance de vos salariés au sein de votre entreprise.

 

Et une chose est sûre : pas besoin de débourser des mille et des cents pour accroître la motivation de ses collaborateurs.

La valorisation des collaborateurs commence par la propre estime de soi

On sait qu'on passe de bons moments avec ses collègues. Dans le meilleur des cas, on sait aussi qu'on apprécie son travail et se lever le matin pour aller au bureau. Mais à quel point apprécie-t-on ce que l'on est et ce que l'on peut faire ?

 

La plupart le savent : il est essentiel d'analyser et de prendre conscience de sa personnalité et de ses propres capacités pour avoir une image saine de soi et de son développement. 

 

L'estime de soi au travail est un prérequis essentiel pour pouvoir apprécier la présence et le travail de ses collègues. En effet, si l'on ne se connaît pas soi-même, si l'on ne peut vivre conformément à ses valeurs et si l'on ne reconnaît pas son propre développement, comment apprécier les autres et leurs personnalités ?

 

Le premier pas vers l'appréciation des salariés commence par l'appréciation de soi-même.

Concilier ses propres valeurs avec celles de l'entreprise

Si vous êtes honnête avec vous-même et connaissez vos propres valeurs, vous pouvez déterminer si une culture d'entreprise correspond à vos attentes.

 

Dans les cas les plus extrêmes, cela implique également de savoir dire « non » et déterminer si ses propres valeurs sont conciliables avec la culture de l'entreprise. Par exemple, si vous êtes passionné par la conduite de nouveaux projets et aimez faire bouger les choses tout en étant dans un environnement professionnel aux structures rigides, vous ne serez probablement pas heureux sur le long terme.

 

L'indice de satisfaction Wrike révèle à quel point il est important pour la satisfaction au travail d'adhérer à la philosophie de l'entreprise. Seuls 29% des employés français s'identifient fortement aux valeurs de leur entreprise tandis que 20% d'entre eux en sont mécontents, voire fortement mécontents.

 

Les valeurs de l'entreprise doivent donc non seulement vous correspondre, mais doivent également correspondre au reste des collaborateurs. De nombreuses entreprises définissent leurs valeurs et les présentent de façon claire à leurs collaborateurs.

 

Chez PayFit, nous tentons de le faire autant que possible durant la phase de recrutement, et nous permettons aux candidats d’apprendre à nous connaître dans une atmosphère décontractée lors du BBQ Test, ultime étape du processus où l'ensemble des salariés sont invités à venir rencontrer les candidats.

Manifester de l'intérêt pour chacun et tenir compte des différences de personnalité

Notre quotidien est rempli de tâches plus ou moins importantes, d'instructions à suivre et de délais à respecter. Mais en tant que dirigeant, il est également très important de considérer le bien-être "moral" de chaque salarié.

 

Vous devez faire confiance à vos collaborateurs et leur confier des responsabilités, car la valorisation des salariés passe également par cela, même si ce n'est pas chose facile pour tous les cadres. Apprenez à connaître vos collègues et leurs besoins, et essayez d'en tenir compte dans votre gestion des équipes au quotidien. 

 

Prenez le temps de répondre aux questions de vos collaborateurs, organisez des réunions individuelles et montrez-vous ouvert à leurs commentaires. Ici, les objectifs et l'évaluation conjointe jouent un rôle important, mais il ne s'agit pas de se concentrer exclusivement sur les « faits concrets ».

 

Si l'un de vos collègues a particulièrement bien exécuté une tâche, il est d'autant plus important que vous souligniez sa performance. Vous pouvez le faire dans le cadre d'une réunion ou d'un message à l'équipe. Nous vous recommandons d'indiquer clairement ce qui vous a particulièrement plu, voire les domaines dans lesquels votre collaborateur s'est amélioré. En effet, si un employé a le sentiment de recevoir trop peu de reconnaissance pour son engagement, il risque d'en être frustré et sa motivation s'en verra réduite.

Motivation des collaborateurs : feedback entre collègues

« C’est du bon travail » : les compliments oraux peuvent être simplement glissés en passant. Mais ils ont souvent un plus grand impact qu’on ne l’imagine auprès de leur destinataire. Et cela va même plus loin : l'écoute active (par exemple en réunion), le fait de poser des questions ou de demander des conseils permet d'exprimer de la reconnaissance entre collègues. Encouragez cela et essayez de vous montrer le plus transparent possible pour instaurer une culture d'entreprise saine et la faire évoluer.

 

Certaines entreprises favorisent par exemple une culture transparente du feedback dans laquelle chacun doit être prêt à donner mais aussi à recevoir des commentaires de la part de ses collègues. Il convient toutefois d’être vigilant car certains éléments comme le contexte, la manière et le ton employés peuvent avoir une grande influence.

 

Vous pouvez par exemple utiliser des outils tels que Officevibe, sur lesquels vos collaborateurs peuvent saluer et commenter le travail de leurs collègues. C'est comme pour les compliments dans la vie privée : quelqu'un doit faire le premier pas pour que l'on se rappelle à quel point cela fait du bien.

 

Le feedback n'a pas non plus que des bons côtés. Ici, il s'agit surtout de favoriser les échanges et la valorisation entre collègues. Encouragez donc les échanges favorables à une atmosphère positive au sein de l'équipe, et sensibilisez vos collaborateurs à l'importance d'une telle attitude.

 

Bonheur au travail

Reconnaissance des collaborateurs : célébrer les réussites de l'équipe

L'objectif de la cohésion d'équipe est d'encourager les collaborateurs à contribuer au succès de l'entreprise, et de faire en sorte qu'ils se sentent partie intégrante de l'équipe.

 

En effet, presque tout le monde cherche à faire partie d'un groupe. Et tous ceux qui unissent leurs efforts et atteignent les objectifs escomptés, doivent également pouvoir le célébrer.

 

Traditionnellement, la motivation des employés est décuplée lors des grandes célébrations (fêtes d'été, fêtes de Noël, etc.), mais même les "petits" moments de la vie professionnelle peuvent permettre de créer du lien. 

 

Renforcer la motivation des collaborateurs est souvent un sujet difficile sur le plan financier. Pourtant, la simple préparation d'un gâteau pour un anniversaire ou la clôture d'un projet réussi peut s’avérer très positive. Vous pouvez par exemple inscrire, au début de la semaine ou de la journée, un rendez-vous dans le calendrier (à vous de décider si en précisez la raison ou non) afin que vos collègues puissent se réjouir à l'avance.

 

Mais attention ici aussi : la reconnaissance des performances des salariés ne doit pas se faire de façon inflationniste, car cela risquerait de « lasser » vos collègues ou d'augmenter fortement leurs exigences. En outre, veillez à communiquer au préalable les étapes importantes de façon transparente pour que chaque équipe puisse se sentir impliquée et enthousiasmée par le projet.

La valorisation des collaborateurs ne s'achète pas

La satisfaction des collègues est difficile à évaluer, et nous sommes tous ravis de recevoir une augmentation de salaire. Néanmoins, les éléments tels que l'environnement de travail, la loyauté envers l'entreprise, le taux d’absentéisme et la motivation des collaborateurs sont autant d'indicateurs qui ont un impact sur la situation actuelle de votre entreprise.

 

Ne vous contentez donc pas de paroles ou d'actes positifs, et pensez au-delà des « évaluations de performances » et des OKR (Objectives and Key Results − objectifs et résultats clés), le jeu en vaut la chandelle !

 

 

Pour aller plus loin sur le thème sur le bonheur au travail
> Bonheur et travail, une histoire sans fin ?

> Peut-on être libre et heureux au travail ? 

> Chief Happiness Officer : animateur, médiateur et plus encore ?

 

Je découvre PayFit